Outil de traduction gratuite de site Internet
by FreeWebsiteTranslation.com

Liban 2001

Baalbeck




BACK
RETOUR SYRIE

La plaine de la Békaa

Nous avons fait, au départ de Damas, un aller et retour vers le site de Baalbeck au Liban, dans le nord de la plaine
de la Békaa, en une seule journée.

Une route assez longue, un arrêt à la frontière qui nous a maintenu très longtemps afin d'obtenir un visa de groupe car une partie du groupe ne possédait pas un visa syrien à double entrée

La vie est beaucoup plus chère au Liban, nous l'avons noté rien qu'à essayer de manger quelque chose.



Békaa


Békaa

BAALBEK

L'ensemble de temples de Baalbek se situe en bordure de la fertile plaine de la Bekaa et à une altitude de 1150 m.

La cité de Baalbek atteignit son apogée à l'époque romaine. Ses constructions colossales bâties pendant plus de deux siècles en font l'un des sanctuaires les plus célèbres du monde romain.

ticket

Le site de Baalbek figure sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous avons par manque de temps (il fallait faire l'aller et retour Syrie/Liban dans la journée) visité le site un peu rapidement.



Baalbek est l’ancienne Héliopolis des Romains. Aujourd’hui, la ville moderne, chef-lieu du district de Baalbek compte environ 80 000 habitants.

Le site lui-même remonte au moins à la fin du 3 ème millénaire avant J.-C. Baalbek était une ville phénicienne florissante où était célébré le culte de Baal, le dieu de l'orage et de la pluie chez les Phéniciens et les Cananéens.

La ville fut ensuite appelée Héliopolis, ("Ville du Soleil").

Les pèlerins affluaient au sanctuaire pour vénérer les trois divinités, connues sous le nom de triade héliopolitaine, un culte essentiellement phénicien, romanisé (Jupiter, Vénus et Mercure).

Le complexe de trois temples géants laissé par les Romains comprend :

→ Le temple de Bacchus
→ Le temple de Jupiter.
→ Le temple de Vénus.

La ville antique est composée de ruines de l’époque gréco-romaine, avec des traces plus anciennes de l’époque sémitique.




Le temple de Bacchus, construit au 2 ème siècle, est l'un des temples les mieux conservés du monde gréco-romain


Site de Baalbeck


Le temple de Jupiter ne fut achevé et inauguré qu’au 3 ème siècle mais il n'en reste que six colonnes de granite hautes de 22 m.


Site de Baalbeck


Le temple de Vénus se caractérise par son plan circulaire.


Site de Baalbeck


Du temple de Mercure, situé sur la colline de Cheikh Abdallah, il ne reste que l'escalier taillé dans le roc.

L'Odéon, situé au sud de l'acropole à un endroit connu sous le nom de Boustan el Khan, fait également partie du site.

Dans une carrière située près de la cité, on peut découvrir la pierre de la femme enceinte, l'une des plus grandes pierres taillées au monde, avec 21 m de long pour 4,5 m de hauteur et de largeur, et une masse d’environ 1 000 à 1 200 tonnes.



pierre


Le festival qui s'y tient chaque été, venait de se terminer et ils étaient en train de démonter le plateau.
Il a lieu dans la grande cour appelée "cour des sacrifices", très vaste (134 sur 112 m). Au centre de ce vaste espace, s’élevaient un autel pour les sacrifices et une tour flanquée de deux colonnes de granit rouge et gris dont il ne reste que de rares vestiges.



Baalbeck


Le site de Baalbeck m'a déçue par rapport à tout ce que je venais de voir de magnifique en Syrie.




DIAPORAMA

Le site de Baalbeck

Vous pouvez choisir soit le diaporama manuel (flèches) soit automatique (start)