Le Sud-Ouest


Route jusqu'à Matala

Le but : Visite du Monastère de Preveli

Lundi 5 Septembre 2005

Très belle route encore qui passe par la montagne, et redescend vers la mer. On passe par de petits villages


Rodekino





Puis descente : Plakias, réputé comme village de plage.



Mais la destination c'est Preveli, pour s'arrêter quelques heures.

Le Monastère de Preveli et la plage

Sur la route jusqu'à Matala, on s'arrête pour visiter Le monastère de Preveli, un monastère fondé au 16 ème siècle, qui a joué un rôle important dans la lutte contre les Turcs mais aussi contre les Allemands.


Le monastère de Preveli est un monastère orthodoxe situé à Agios Vasilios. Il est particulièrement célèbre pour sa résistance contre les Ottomans en 1866 et au cours de la Seconde Guerre mondiale.

À proximité de ce monastère se trouvent un mémorial rappelant la participation du monastère durant la Seconde Guerre mondiale, la plage de Preveli ainsi qu'un autre monastère (détruit), celui de Kato Preveli.

Le monastère de Preveli est composé de deux complexes, le Piso Monastiri" (arrière) et le "Kato Monastiri" (bas) séparés d’une distance d’environ 2 km.

Plusieurs légendes sont liées à la fondation du monastère qui remonte à la période de l’occupation vénitienne, comme celle de la majorité des monastères crétois. À l’époque, il existait deux plus grands monastères et plusieurs petits qui ont dû fusionner pour créer le grand monastère de Preveli.

Le "Kato Monastiri" est consacré à Saint Jean Prodrome. Actuellement, il est désert.

Le "Piso Monastiri" est consacré à Saint Jean le Théologien.

Le catholicon se trouve au centre de la petite enceinte, entouré des cellules des moines qui sont littéralement enfouies dans la roche, à cause de la pente du sol. L’espace plat ne suffisant pas, le côté sud fut utilisé pour construire un mur de soutènement et bâtir un second niveau de bâtiments, plus bas que le premier.

Parmi les objets les plus précieux du monastère, il y a l’icône du Christ « Roi des rois », œuvre du peintre Mich. Prevelis (1750), et celle de saint Jean le Théologien (13e siècle), avec l’emblème de l’Évangéliste, l’aigle, à gauche, et le Saint Esprit, à droite.

Il possède en son sein un petit musée qui contient des icônes et des objets liturgiques.



Le "Piso Monastiri" (en haut)








La plage

Le lieu donne sur la mer libyenne, et est aussi célèbre pour une magnifique crique avec des palmiers, que l'on appelle "Palm Beach", où le fleuve Krtaliotis se jète dans la mer. Pas facile d'accès. il faut descendre des tonnes de marches.






La plage a une palmeraie magnifique entourant l'embouchure d'un fleuve qui formae comme un lac verdoyant, Malheureusement, depuis l'année où j'y suis allée, un incendie en 2010 a détruit cette palmeraie.





Mais le difficile, tout le monde le dit, ce n'est pas de descendre, c'est de remonter.





Un arrêt ensuite au monastère "Kato Monastiri" (en bas). En effet, il est désert.


Arrêt à Spili

Rien de spécial, à part que c'est le siège d'un évêché orthodoxe et qu'on y trouve une fontaine de l'époque vénitienne formée d'une vingtaine de têtes de lions.





DIAPORAMA

Vous pouvez choisir soit le diaporama manuel (flèches) soit automatique (start)