L'Est




Cliquez sur la carte pour l'agrandir


Mercredi 7 Septembre 2005

De Ierapetra à Kato Zakros

Au bout de cette longue route qui nous a menés de Matala à Ierapetra, nous montons vers le nord.


SITIA

Nous passons rapidement à Sitia, mais c'est une ville, touristique, et nous n'avons pas trop envie de nous installer là.





Une forteresse et des escaliers qui grimpent



Nous pensons rouler jusqu'à Palekastro. Nous n'avons pas le temps d'aller à Vaï et nous irons au retour. Mais Palekastro est une bourgade sans charme, dans la montagne. Bien sûr il y a un accès à des plages qui doivent être très belles, mais nous ne resterons pas à Palekastro.

Au point où nous en sommes, au bout de cette si longue route, nous allons jusqu'à Zakros. Mais Zakros est un village dans la montagne, sans interêt... Alors poussons jusqu'au bord de mer : Kato Zakros.

KATO ZAKROS

Nous arrivons tard, bien sûr, à 19 heures. le logement que nous souhaitons est... complet. Les prix sont excessifs. Les logeurs parlent Français, savent tout du Routard et du Petit futé, des prix qui y sont marqués etc etc.
Pas moyen de marchander.



Vers les années 60 on y découvrit un site minoen, et depuis une loi interdit toute nouvelle construction. Donc, c'est le paradis.

Autre interêt : une gorge part de Kato Zakros et rejoint Zakros (ou vice-versa). Une merveille.

Dommage que l'accueil soit si mercantile à Kato Zakros parce que c'est un lieu de rêve.

Quand on a remonté vers le nord, on s'est arrêté à Vaï. Mais juste un arrêt pour voir.