Le Nord-Ouest


Rethymnon

Lundi 29 Août 2005

On est arrivé à l'aéroport d'Heraklion et on a filé en voiture vers l'ouest. Il est 15h 30 quand on arrive à Rethymnon. DOn veut s'arrêter un peu et y déjeuner. Difficulté pour trouver un parking. Les rues et les sens uniques nous font... tourner en rond. On finit par trouver un parking avant de rentrer dans la vieille ville, vers la cathédrale... payant, pas donné. On peut y rester la journée si on veut pour le même prix, mais bon, cela n'est pas du tout notre intention. Juste un tour de ville à faire.


Rethymnon était appelée "Rithymna" sous l'Antiquité, cette ville était un port important de la Crète, mais l'époque byzantine ralentit son activité. Avec l'occupation vénitienne Rethymnon se développa à nouveau. Mais l'invasion ottomane en 1646 marqua la fin de cette période de croissance et de prospérité. Depuis les années 60 elle est tournée vers le tourisme.


On entre dans la ville à pied en se guidant aux mosquées, qu'on voit bien de haut par les minarets mais qui ne sont pas faciles à trouver au milieu des dédales de rue.



On tombe très vite sur la fontaine vénitienne, pas mal.

Puis direction le port, très beau, imposant, et la forteresse (de loin).



La faim nous fait nous arrêter dans un petit restau rapide. première pita, le sandwich local, fait d'une crêpe type pain libanais (à la salade (végétarienne), et avec des frites à l'intérieur du pain.



On cherche ensuite les mosquées, dont l'une restera inaccessible (fermée).

C'est une jolie ville, mais remplie de boutiques, de gens, très touristique.

On n'a pas changé d'avis et on n'y a pas séjourné.
On reprend la route pour Hania où l'on a l'intention de séjourner deux nuits.


DIAPORAMA

Vous pouvez choisir soit le diaporama manuel (flèches) soit automatique (start)