Outil de traduction gratuite de site Internet
by FreeWebsiteTranslation.com

Cuba - 1992

2 décembre - 20 Décembre 1992


Trinidad
Moi à Trinidad

J'ai voulu retrouver le Brésil à Cuba. J'ai recherché à Cuba la musique aux coins des rues. Je m'imaginais sortir tous les soirs dans des bars avec orchestres.

Je suis arrivée dans une période très dure. Déjà il fallait partir en groupe organisé.

Ensuite on ne pouvait pas utiliser la monnaie locale, les pesos, tout se payait en dollars américains.

Il n'y avait pas de bus, pas d'essence. Les boutiques arboraient des étiquettes sans prix car les Cubains ne pouvaient pas payer en argent mais en bons d'achats.


On m'a raconté que c'était comme cela dans les pays communistes de l'Europe de l'Est mais je n'étais jamais allée dans aucun  de ces pays. Je me débrouillais un tout petit peu en Espagnol. Les gens croyant que je comprenais tout, venaient me raconter leur vie : pas de sorties, pas de distractions, pas d'argent et pas d'avenir. L'ambiance était d'une tristesse.

Le récit de mon voyage


Cliquez sur le livre


Pour arranger le tout je me suis fait voler mon sac à l'arrachée dans le quartier historique de La Havane, derrière la cathédrale, un dimanche en plein après-midi, sur une place avec des bancs, des gens assis sur les bancs ou se promenant. Deux jeunes sont arrivés par derrière et ont tiré l'anse de mon sac vers le bas si fort que l'anse s'est détachée. Je suis restée avec l'anse dans la main et eux se sont enfuis avec mon sac à main, qui contenait mon appareil photo, mon carnet d'adresses, et un pull, c'est tout.

C'est qu'il ne faisait pas très chaud à La Havane en décembre, tout juste 20 degrés le jour et 15 et moins la nuit.

Les gens (les Cubains) qui étaient présents sur cette place, sont arrivés.. mais après... ils ne sont pas intervenus (et il y en avait du monde assis sur les bancs) pour me dire "tu n'as rien, tu n'es pas blessée ? ils ont volé ton passeport ? ton argent ?"... Non, je suis habituée à voyager, mes choses importantes ne sont pas "sur moi". Mais mon appareil photo, et toutes les photos déjà prises, mes souvenirs...

Je suis allée aussitôt boire un Mojito.

C'était le jour de la fête des Travailleurs et des scènes avaient été dressées sur le Malecon.  Ce soir-là je suis allée danser toute la nuit et il faisait un de ces froids  !  Cuba, c'est le seul pays du monde où l'on m'a assaillie et volée. J'ai été traumatisée pendant une année entière.

Donc de Cuba très peu de photos.




Au jardin botanique - Magali notre guide


Varadero - De l'hôtel Paraiso