Outil de traduction gratuite de site Internet
by FreeWebsiteTranslation.com


Les ANTILLES 2004

8 Mai - 30 Mai 2004

Pour mettre la musique en fond cliquez sur le haut-parleur    Musique




SOMMAIRE

LA GUADELOUPE

MARIE-GALANTE

EN MER (de la Guadeloupe à la Martinique)

LA MARTINIQUE

JOCE AUX ANTILLES

La découverte des Antilles

Le dimanche 3 novembre 1493, Christophe Colomb aperçoit une île qu'il nomme Maria Galanda ("Marie-Galante"), du nom du navire amiral. Une troisième se présente à l'horizon, ce sera Dominica (la "Dominique") puisqu'elle apparaît un dimanche matin.

Le lendemain il reprend la mer vers une île plus grande dont il aperçoit au loin les montagnes. Il débarque dans une anse non loin de l'actuelle Ste-Marie à Capesterre Belle-Eau.

L'île de Caloucaera "Karukera" (nom donné par les Caraïbes) fut rebaptisée "Santa Maria de Guadalupe de Estremadura" pour honorer une promesse (donner le nom de leur monastère à une île) faite à des religieux lors d'un pèlerinage qu'il avait accompli dans la région d’Estrémadure en Espagne au couvent de "Santa Maria de Guadalupe de Estremadura".

Six jours plus tard, il débarque sur une nouvelle île qu'il nomme Saint-Martin parce que c'est le saint du jour et il aperçoit à l'horizon une autre petite île qu'il baptise du nom de son frère, Barthélemy.

Par le traité de Tordesillas en 1494, les espagnols et les portugais se partagent le monde. La Guadeloupe est alors sous contrôle espagnole.

Les Caraïbes chassent les Espagnols violemment qui, lassés de se voir régulièrement mangés par les terribles guerriers caraïbes, abandonnent les Petites Antilles à leurs ennemis "les plus chers", les Anglais et les Français.

En 1641, après plusieurs années de guerres et massacres perpétrés par les colons français, les derniers indiens caraïbes survivants de la Guadeloupe acceptent de quitter définitivement l'île afin de rejoindre la Dominique.

Un voyage sous la pluie

Je suis partie sous la pluie un 8 mai. La TV a parlé des catastrophes causées par les déluges de pluie à Haïti et en République Dominicaine. Mais pensez que la Guadeloupe et la Martinique se trouvent au même endroit.

Officiellement il s'agissait d'une "onde tropicale", en quelque sorte un petit cyclone (alors qu'est-ce que ça doit être un vrai cyclone !).

Il n'y avait pas de vent comme dans un cyclone, mais des pluies très fortes. Impossible de se promener car on était trempé comme sous la douche quand la pluie arrive soudainement.

J'ai eu quatre jours de beau temps au début et quatre jours de beau temps à la fin. Du coup j'ai quand même pu bronzer, et j'ai bien nagé. La mer et les plages sont superbes.