Outil de traduction gratuite de site Internet
by FreeWebsiteTranslation.com

Cliquez sur les images pour les agrandir


le drapeau de la Malaisie

Le drapeau de la Malaisie





La MONNAIE
Le Ringgit malaisien (RM)
En 2013 : 100 MYR = env. 25 €



En ville

Les Fêtes

→ Penang Yosakoi festival
→ Procession Maulidur Rasul
→ Thaipusam


Jeudi 17 Janvier 2013 - Vendredi 1 er Février 2013

La Malaisie est située à environ 200 km au nord de l'équateur.
Sa capitale est Kuala Lumpur.

C'est une fédération composée de treize états et de trois districts fédéraux. Les états (dont neuf sultanats) sont : Perlis, Kedah, Penang, Perak, Kelantan, Terengganu, Pahang, Selangor, Negeri Sembilan, Melaka, Johor, et les deux états de Sarawak et de Sabah sur l'île de Bornéo.

Les villes de George Town et de Malacca font partie du Patrimoine mondial de l'UNESCO.

C'est mon 2 ème voyage
en Malaisie

J'y suis allée en janvier 2010 une première fois.

Cette année, je passe la frontière de la Thaïlande parce que mon visa thaï se termine et j'ai choisi d'y retourner, avec grand plaisir.

Je n'ai pas sillonné le pays. Je suis restée 14 jours à George Town, la capitale de l'île de Penang. J'aime beaucoup cette ville. J'y étais déjà restée une semaine en 2010.



Cela a été une autre expérience, une vie au quotidien.
J'ai pu faire beaucoup plus de rencontres avec les habitants.
J'ai noué des sympathies.

Deux semaines à George Town

Ces pages pourraient s'appeler "Ma vie à George Town". Elles reflètent ma vie au quotidien à George Town.

George Town, c'est une ville où je me sens heureuse. Alors j'y suis restée 14 jours, juste à y vivre.
J'ai déjà tout visité, enfin je le croyais !

Je me trouve très bien à vivre à la chaleur, avec un ciel aussi bleu, et en ayant un frigo, l'internet qui fonctionne très vite, et la clim.

La clim est nécessaire ici, dans ma chambre, car il fait très chaud, très chaud. Un petit micro-ondes serait bienvenu pour réchauffer du take away acheté dans les restaus, cela m'éviterait de sortir tous les soirs pour manger au restaurant. La TV je ne la regarde pas : ce sont des chaînes américaines, ou asiatiques, et avec l'ordinateur je suis très occupée. Maintenant peut-être que si je m'installais plus longtemps, je regarderai peut être la TV.

J'aime la vie à George Town... pas la bouffe... il est possible sûrement de trouver une autre bouffe en sachant où acheter et en casquant plus cher, c'est sûr. C'est une très belle ville où vivre.

Les fêtes

J'ai eu la chance d'être présente à George Town lors de plusieurs événements festifs, et principalement le Thaipusam, une fête indienne qui se perpétue en Malaisie alors qu'elle est interdite en Inde. C'est un rite de pénitence, assez cruel, et assez insupportable à voir, mais j'ai assumé via images et vidéos, afin de témoigner. Cela m'a beaucoup marquée.



J'aime en Malaisie

➣ Les gens
Quelqu'un m'avait dit qu'ils étaient plus sympathiques, plus accueillants qu'en Thaïlande... Et c'st bien vrai.

➣ La richesse culturelle et historique.
Le nombre important de lieux historiques, en bon état, à visiter. Je suis restée des jours et des jours et j'ai toujours une occupation, une nouvelle découverte.

➣ Les événements culturels proposés presque tous les week end, qui rassemblent les habitants de la ville et... les visiteurs.

➣ Le modernisme
- Il n y a pas un mendiant en ville, ou un ou deux peut etre que j'ai vus, il y en a devant les entrées des temples hindouistes.
- Il n'y a pas de "tuk tuk Madam" tout le long de monchemin, il n'y a personne qui essaye de me vendre des trucs dans la rue.
  On me laisse tranquille. George Town une ville normale. J'y vis comme je vis à Paris, presque... sous un climat tropical !
- Il n'y a pas de moustiques, en tout cas à George Town.
- Il n'y a pas des tas d'ordures accumulées comme j'en ai vu dans les pays voisins. La benne à ordures, je l'ai vue passer en soirée.

➣ L'absence de touristes occidentaux.
Peu. Ceux que j'ai rencontrés étaient des gens très intéressants, voyageurs, curieux, ouverts. Beaucoup de touristes... malaisiens, et jeunes souvent. Pas de Suédois, pas de Russes. Pas de gens venus pour se saouler la gueule.

➣ Le fait que tout le monde parle anglais.
Ici, les gens parlent entre eux malais, ou chinois et encore différents dialectes, ou tamoul. Mais tout le monde apprend l'anglais à l'école. Grande différence avec la Thaïlande.

➣ Le niveau d'instruction des gens, très élevé. Ici on peut discuter, d'autre chose que "where are you from".

➣ Le jour qui se couche tard, à plus de 19h 30. A 20h 00 les lumières s'allument tout juste et le ciel est encore clair.

Je n'aime pas

➣ La bouffe en Malaisie...
Tous les Français que j'ai rencontrés ont été d'accord avec moi. C'est que c'est mal cuisiné, et pourtant à partir des mêmes ingrédients que la cuisine thaïe, en fait, noodles et fried rice. La cuisine thaïe, elle est fine. La cuisine en Malaisie, elle est grossière (j'ai fui les restaurants ou gargotes chinoises, rien à voir avec la cuisine dite chinoise qu'on mange en Birmanie ou en Thaïlande... ici les restaus chinois c'est dégueulasse). Le poulet, ils ne le découpent pas en tout petits morceaux, ils le coupent en morceaux d'os. (ça s'appelle chopped chicken en Malaisie, mais chopped en Thaïlande ce n'est pas avec des os !).

➣ La bière, trop chère
(+ de 7 MR, soit 1,8 euro),et inexistante dans les restaus musulmans et les restaus indiens.
Leurs marques : Carlsberg, Skoll, il n'y a que la Tiger qui est buvable mais c'est l'une des plus chères,. J'ai quand même trouvé de la Chang à 4 MR dans une unique épicerie chinoise de la Chulia street. J'y faisais mes ravitaillements. (frigo dans la chambre).
J'ai payé une petite Tiger dans un restaurant (un peu plus haut de gamme)... 15 RM (3,80 euros) !
D'accord, la bière dans les cafés en France... mais comparé avec les autres pays d'Asie voisins, c'est cher ici.

➣ Le trafic, et l'absence de trottoirs
Enfin, des trottoirs où personne ne marche car ils sont impraticables, les motos s'y garent,des paquets y sont entreposés devant les maisons, et bouchent le chemin, et en plus des marches sans cesse, hautes à gravir... donc tout le monde marche sur la chaussée, à droite des voitures et des motos.
Il y a un trafic monstre à George Town, et j'avoue qu'il me fatigue. Souvent, le long de voies rapides, il n'y a pas de trottoir, même pas un espace pour marcher. Parfois il y a un système de passerelles, et il faut s'y habituer. Je marche toujours en me retournant par derrière pour surveiller ce qui arrive, je vais avoir un torticolis... Le rétroviseur, je me demande s'ils le regardent de temps à autre. Et surtout quand il y a une voie à beaucoup de trafic, ça n'arrête pas de passer, pas un ne s'arrête, à un tournant c'est terrible, aucune visibilité... Alors je fais acte d'autorité, je les regarde en plein dans les yeux et je met mon bras en signe de stop et je passe. C'est... périlleux, je vous l'assure.

➣ Les plages ne sont pas aussi belles qu'en Thailande
Et surtout pas une mer aussi belle que dans les îles de Thailande. A George Town même, pas de plage, mais la mer, et un port.

➣ Le coût du logement
Les tarifs des hôtels sont chers si l'on veut un petit peu de confort. Et la hausse considérable des tarifs (x par 2) quand surgit un week-end de fête importante en Malaisie. Je me suis trouvée dans cette situation là.


MAIS LA MALAISIE RESTE L'UN DE MES PAYS DE COEUR....



MES VIDÉOS

Mes 2 voyages en 2009 et en 2013

Cliquez sur le menu dans le coin haut/gauche (les trois lignes horizontales blanches) pour faire apparaitre la liste complète des vidéos. Refermez le tiroir avec la croix blanche sur la droite.

©PlaneteJoce
Copie Interdite

Je n'autorise pas l'utilisation des photographies, des vidéos, des textes dont je suis l'auteur, sur d'autres sites ou blogs, ni pour un usage commercial.

Tout au long de mon voyage j'ai rédigé un blog, il se trouve à cette adresse.

http://planetejoce.blogspot.com